Biologie de l’Évolution et Médecine

 

Diplôme Universitaire (D.U)

 

Introduire la réflexion évolutionniste dans les professions de santé

Ce diplôme s’adresse aux étudiants en médecine et biologie (4ème année validée) et à tous les professionnels de santé (sages-femmes, infirmières, kinésithérapeutes, médecins, vétérinaires, pharmaciens, dentistes) et aux passionnés des sciences de la vie.

La découverte de l’importance des microbiotes, l’antibiorésistance, les nouvelles pratiques obstétricales, l’augmentation de prévalence des maladies psychiatriques, l’épidémie d’obésité, les viroses émergentes, les nouvelles pressions démographiques et environnementales, et tant d’autres sujets d’actualité, rendent nécessaires l’introduction d’une réflexion évolutionniste en pratique clinique.

Partant du constat que les sciences de l’évolution ne sont pas encore enseignées en faculté de médecine, l’Université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL1) et le laboratoire d’excellence (Labex) ECOFECT ont décidé d’assurer conjointement le haut-patronage de ce diplôme qui est le premier de ce type en Europe.

Le mot du labex ECOFECT

« Biologie de l’évolution et médecine » : un DU unique en Europe à l’initiative d’Ecofect
Les discussions au sein du LabEx Ecofect et le rapprochement des chercheurs de différentes disciplines ont naturellement conduit à une réflexion autour de la place de la biologie de l’évolution dans les formations médicales. Cette réflexion a abouti à la proposition d’un Diplôme Universitaire intitulé « Biologie de l’évolution et médecine » au sein de la Faculté de Médecine de Lyon. Cette proposition a été très bien accueillie par la commission d’évaluation de la faculté de médecine qui en a souligné son caractère novateur.

C'est la première fois qu’un enseignement de biologie de l’évolution est intégré dans le cursus des études médicales. Il illustre le travail de pionnier du LabEx Ecofect. L’objectif est de replacer l’infectiologie et d’autres disciplines médicales dans le cadre plus large de l’écologie et de l’évolution. Intégrer le raisonnement évolutionniste dans la formation initiale et continue des médecins, chercheurs, praticiens et cliniciens en santé humaine ou animale, devrait conduire à ouvrir de nouvelles voies de prévention, de diagnostic et de traitements. Pour cet enseignement, vingt-cinq intervenants ont été sollicités parmi les meilleurs chercheurs au niveau national et international : médecins, biologistes de l’évolution, philosophes, épistémologistes, méthodologistes – qui ont tous accepté avec enthousiasme.
Nous aurons ainsi à Lyon les premiers médecins formés en France à la biologie de l’évolution.
Ce D.U. est sous la responsabilité de Gérard Lina (PU-PH à UCBL1 et CIRI), Luc Perino (Médecin, essayiste) et Dominique Pontier (PU - UCBL1, CNRS - UMR 5558, codirectrice Ecofect), tous les trois membres d’Ecofect.